Actualité

Expert meeting, 20-21 January 2011

Actualité

Expert meeting, 20-21 January 2011

Les activités du projet AYLLIT en 2010 ont été dominées par les deux événements prévus pour l’'année : une réunion de réseau au mois d’'avril et l'’atelier central au mois de septembre.

 

Malheureusement, le nuage de cendres volcaniques a empêché la tenue de la réunion de réseau, ce qui a été une grande déception pour l’'équipe et les 16 enseignants censés participer. Grâce à l’'aide du CELV, nous avons cependant réussi à organiser une activité en ligne consistant à évaluer des extraits de compositions écrites d’'élèves en utilisant les descripteurs AYLLIT. Le travail a été structuré en trois phases afin de pouvoir former les participants à l’'utilisation des descripteurs. Nous avons commencé avec les textes fournis par l’'équipe du projet AYLLIT et avons fini avec les textes fournis par les participants.
L’'atelier central n’a pas eu à faire face aux mêmes problèmes et s'’est déroulé avec succès au mois de septembre. Le compte rendu de l'atelier décrit l’'événement plus en détail. Un exercice d'’évaluation de textes écrits en ligne a également eu lieu suite à l'’atelier ; pour cela, les participants ont envoyé des textes en anglais et en français et ont évalué ceux des autres.

Atelier central, 9 et 10 septembre 2010

 

Le principal événement de notre projet, l'atelier central, a eu lieu les 9 et 10 septembre 2010 et a rassemblé 30 participants. Il avait pour objectifs principaux de présenter les résultats de nos travaux aux participants, d'adapter les supports pour l'évaluation de la compétence en expression écrite et de poursuivre le travail sur les lignes directrices pour l'évaluation de la compétence en compréhension écrite à l'aide de recueils de textes à niveaux pour les jeunes apprenants. Une grande partie du temps a été consacrée au travail sur les descripteurs et les niveaux de référence pour la compétence en expression écrite liés au CECR. Les participants ont travaillé en groupe et se sont d'abord familiarisés avec les descripteurs, puis ils ont évalué les textes des élèves qu'ils avaient apporté à l’atelier. Un fort consensus a été atteint concernant le niveau des textes et une discussion fructueuse a abouti à des suggestions permettant d'améliorer encore plus les descripteurs. La présentation de notre méthode d'évaluation du niveau de lecture d'histoires des enfants a été suivie d'une discussion dynamique; l'équipe a eu du mal à convaincre les participants de ses avantages! Nous avons finalement essayé de définir des descripteurs pour la lecture d'histoires par les enfants. Cet exercice a souligné les difficultés rencontrées! Nous avons fini par rédiger un plan de suivi, qui impliquera de manière générale d'utiliser les descripteurs et les niveaux de référence révisés dans un processus en ligne dans le cadre duquel les participants, en groupes d'environ 6 personnes, soumettront et évalueront les textes des élèves. Les commentaires émis par les participants étaient très encourageants et ont confirmé l'impression de l'équipe que l'atelier a été pour tous très utile et motivant.

 

Workshop in Graz, 9-10 September 2010

Information pour participants à l'atelier - veuillez cliquer

ici

We have continued our work in assessing reading and writing in schools in Norway, Spain, Lithuania and Slovenia. The main event was our expert meeting in September, described in detail below. The pupils from all four countries have continued to send writing to each other. We have approached a number of teachers from a range of countries outside our own, and recommended that these, as well as our project teachers’ to the Network meeting in April.

Expert meeting, 17-18 September 2009

Le groupe d'experts du projet AYLLIT s'est réuni à Graz les 17 et 18 septembre. Cette réunion de deux jours avait pour but:

  • de travailler avec les textes des élèves des 4 pays concernés afin d'ajuster nos descripteurs pour la compétence de communication écrite;
  • de nous baser sur nos expériences concernant l'évaluation de la compétence de compréhension écrite afin de rédiger des lignes directrices à ce sujet;
  • de planifier l’atelier central qui aura lieu en septembre 2010 et de décider du format de notre publication.

La réunion a été ponctuée de défis, intéressante et plutôt fructueuse. Les textes des élèves ont constitué une source merveilleuse de supports pour l’adaptation de nos descripteurs concernant la compétence de communication écrite. Nous les avons définis de manière plus précise et avons même ajouté un niveau plus bas "presque A1". Pour la compétence de compréhension écrite, nous sommes en train de travailler sur des lignes directrices pour l'évaluation de cette dernière en utiliser des textes notés qui donneront un retour d'information diagnostique utile et aideront les enseignants à déterminer le niveau de compétence de compréhension écrite des élèves par rapport au CECR.

Nous avons organisé tout au long de l’année des activités qui permettront aux élèves des écoles participant au projet de continuer à s'écrire et à leurs enseignants d'évaluer leurs progrès et de leur donner des commentaires constructifs.

Nous avons défini un programme pour l'atelier central qui permettra aux enseignants et à leurs formateurs de se faire une idée concrète de nos supports et méthodes, ainsi que d'essayer ces derniers à l’aide du travail et des devoirs rendus par leurs propres élèves.

 

 

Le projet AYLLIT encourage les élèves à écrire et à lire des histoires. Des enfants de quatre pays différents s'écrivent et sont évalués sur leur premier texte à l'aide d'une échelle de descripteurs liée au CECR, mais adaptée aux jeunes apprenants. Des livres (lecture d'histoires notée) sont lus et les enseignants pilotent une méthode de codage dont nous espérons qu'elle pourra, à moyen terme, être utilisée pour évaluer le niveau de compréhension écrite des élèves et, à long terme, pour le relier au CECR. Notre travail devrait permettre aux enseignants d'identifier plus facilement les étapes par lesquelles passent leurs élèves lorsqu'ils lisent ou écrivent et leur proposer des tâches et des supports adaptés et motivants avec lesquels travailler.

La première réunion d'experts du projet AYLLIT, 19 et 20 juin 2008

La première réunion d'experts du projet AYLLIT a eu lieu au CELV, à Graz, les 19 et 20 juin 2008; elle visait principalement à permettre aux membres du projet de faire connaissance entre eux et de se familiariser avec le CELV et le projet. Le projet « fondateur » (à Bergen) est en cours depuis maintenant plus d'un an et une partie essentielle de la réunion a consisté, pour la coordinatrice, à présenter à l'équipe les méthodes, supports et résultats provisoires de ce projet et à recevoir un retour d'information de ses membres. Nous avons également veillé à en savoir plus sur le rôle du CELV au sein du projet, sur le type de soutien qu'il met à notre disposition et sur ce qu'il attend de nous en contrepartie. La première matinée de réunion a été consacrée aux questions liées au CELV. Il a été convenu que la prochaine réunion d'experts aura lieu en septembre 2009 et il était donc essentiel que nous planifions les démarches à effectuer jusque-là et même après. La plus grande partie des deux journées de réunion a donc été consacrée à ces questions. Un plan de travail détaillé a été dressé et les procédures concernant le travail sur les principaux axes du projet, les compétences en lecture et en écriture, ont été définies.

  Search

Bookmark and Share 

Bookmark and Share